mardi, février 21, 2006

Carnaval oblige...

Venise se pare de ses plus beaux atouts
Masques, bijoux, somptueux habits
Le déguisement est non négligé
Dans ce bourgeonnement de fête
Persiste un voile d’éclat joyeux
Des gondoles vous convient
A une balade dans ses canaux
Une virée dans l’histoire
Une flânerie dans l’architecture
Venise la romantique vous convie
A un bain dans une foule bigarrée
Qui se dissimule et se déguise
Derrière l’éclat de l’anonymat
Un bouillon de sons vous happe
Aux consonances chantantes
Le carnaval est aussi un carnaval
De mots logés dans notre esprit
Concurremment au lieu magique
Qui émeuve par ses légendes
D’un Casanova désabusé
Où à chaque coin de rue
On croit l’apercevoir
Où, il nous semble croiser
Son regard, ou derrière
Un masque, ou un pont
Venise qui se projette et fleurie
Entre palais et âmes vénitiennes
Venise baignée dans une lumière
Qui rehausse ses couleurs
Venise la ville qui fascine
Transporte, aux dédales
De marbre et pierres
Venise aux volutes
Aux formes orientales


Venise le mythe, Venise la légende

Lynn

13 Comments:

Anonymous Yasmine said...

Tu sais Lynn que je n'ai jamais mis les pieds à Venise, c'est vrai que j'ai eu l'occasion de la voir à la télé, mais crois moi avec ces descriptions extraordinaires, tu m'as offert le plus beau voyage de ma vie.A travers tes mots, je la vois, je suis l'invité nocturne et je te dois cela!
merci pour ce beau voyage!

9:24 AM  
Blogger lynn said...

Yasmine,

Venise, quelle soit réelle ou imaginaire reste un espace de voyage.
L'histoire de ses murs, de ses palais, de ses ponts (le pont du Rialto...), et puis ses places, autant d'espaces propices à l'évasion.

Lynn

10:00 AM  
Anonymous kb said...

le souvenir le plus poignant que j'ai de venise, ville que je n'ai jamais vue, est fait à travers un roman de james hadley chase "voir venise...et crever" :)

kb...noir comme un doge

12:02 PM  
Blogger lynn said...

Kb,

Tu vois que je te rapelle , même une Venise un peu romanesque.
Je n'ai pas lu ce roman là, mais vu ton commentaire: je devine un roman policier, je me trompe?:)))

Lynn

12:49 PM  
Anonymous kb said...

vachement policier le roman...un mort toutes les ving lignes :):)
tu sais Lynn le premier romain que j'ai lu (juste apres le club des cinq)est justement un policier de james hadley chase (12 balles dans la peau) j'avais adoré et d'ailleurs j'adore toujours les chase...de temsp en temsp je m'en relis un...quasiment tous sont sur fond de déchéance humaine mais façon malraux:):)


kb...série noire

3:09 PM  
Anonymous kb said...

je voulais dire "mais pas façon malraux...et au début c'était roman et non romain...je dois sûrement faire un début de parkinson...enfin moi ou le clavier :):)

kb...les castagnettes

3:11 PM  
Blogger lynn said...

Kb,
Tiens, je découvre un aspect que je ne connaissais pas : je te voyais mal en lecteur de roman policier, ne cherche pas à comprendre pourquoi?:)))
Il fut un temps où j'étais aussi passionnée, mais d'un autre auteur, une certaine Agatha ...Cela te dit quelque chose?:)))
Un train, et puis des énigmes et puis plein de suspects, et puis, moi aux aguets:))...Bref, il fut un temps:)))

Lynn...avec ses lectures un peu Thrillers :)))

4:01 PM  
Blogger lynn said...

Kb,

Le Grand Malraux, avec L'Espoir, voilà une note positive dans notre liste.
Il me semble qu'il était aussi ministre de la culture.
J'adore son style, puis c'est un excellent narrateur de la guerre d'Espagne..., un peu comme dans toutes les guerres, il décrit bien les sensations, le désespoir...


Lynn

4:08 PM  
Anonymous Bluesman said...

سلام
لين يا لين
ساعدتيني علي السفر وانا جالس في المكتب بين الاوراق والملفات
مع نقرات عود نصير الشمة كانت الرحلة رائعة
شكرا

5:35 PM  
Blogger lynn said...

Bluesman,

A ton service, si tu as pu voyager malgré le fait que tu sois encombré de dossiers, c'est que le voyage valait le coût.
Très heureuse de t'offrir un espace de dépaysement.
Elle me reprend cette manie de faire escale sur des rives méditerranéennes….

Lynn

7:30 PM  
Anonymous kb said...

lynn j"ai fait un tour sur le blog de blog trotteuse et je n"ai pas pu m'empêcher de répondre à l'autre énergumène

11:52 PM  
Blogger Bishara said...

Venise me rappelle la "courtisane", je fantasme sur cette ville à chaque fois que je revois le film...
merci lynn pour ce voyage
Bishara...

12:15 AM  
Blogger lynn said...

Bishara,

Le titre du film ne me dit rien..
La ville reste un bel espace: personnellement, l'architecture m'a toujours intéressée, avec Venise , je suis bien servie.

Lynn

6:38 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home