jeudi, mars 02, 2006

Etincelle méditerranéenne

Il y avait la musique, lustre
De cristal scintillant
Dans cet archipel immense
D’un océan plein de houle

Il y avait ces quelques notes
De couleurs arc en ciel
Courtes, fragiles de séquelles
Qui se recomposent un visage

Il y avait cette nappe de grâce
Féline en harmonie
Légère d’ondes de mélodie
De rosée arrosée, humide

Il y avait cette couronne d’étoiles
Dans cette nuit sombre
Dans le ciel d’une Samarcande
Couverte d’ébènes et de pierres

Il y avait cette aubade qui me berce
Et me balance sur mon nuage de rêve
Conquise et langoureuse de confidences
Où j’erre éveillée sur ses rochers escarpés


Il y avait ce capiteux parfum
Bémol et baume exquis
Des cordes d’une voix
Qui déshabille son âme

Il y avait ce regard délicat
Puissant à la fois et
Doux comme une caresse
Qui me fait virer à l’écarlate


Il y avait cet appel
Lointain qui me criait
De rejoindre le bord
Des regards qui se croisent


Il y avait la pénombre
Pourpre et sombre
Qui raconte son histoire
Sous l’éclat d’une bougie

Il y avait la pluie
Ruisselante
Qui coulait désarmée
Suave et consolante


Il y avait ce soleil confiant
Au cœur très brûlant
Qui annonce les retrouvailles


Il y avait la méditerranée
Qui se narre par BRAUDEL.
Traçant en mots les bordures de ses rivages
Racontant les peuples de la mer

Il y avait cet Historien, magicien
Pour nous conter et décrire
Cette Méditerranée universelle



Lynn

26 Comments:

Anonymous Fabrice said...

Braudel et toi vous auriez pu être complices et amis pour parler de la Méditerranée. Plus amoureux que vous deux de cette mer aux reflets d'argent, ça n'existe pas!

J'aurai tant aimé ma Lynn que tu rencontres cet homme merveilleux.

Mille fois merci pour cette étincelle méditerranéenne

8:22 AM  
Anonymous Bluesman said...

salam
fabrice: Fernand Braudel l historien l homme je dois le relire
لين: استيقظت قبل ان انهض من الفراش قلت ان اليوم لا يمكن ان يبدأ الا عبر ابيات جميلة من العزيزة لين
ما نجح فيه بروديل هو انه لم يقدم لنا المتوسط على انه بحر فقط بل استطاع ان يقدمه لنا على شكل كائن حي

8:53 AM  
Blogger lynn said...

Fabrice,

Qui connaît mieux que toi Ce Grand BRAUDEL...
La complicité dont tu parles, qui mieux que toi ne l'a vécu.
J'aurais aimé connaître l'Homme, je n'ai fait que le découvrir à travers ses textes.
Je tiens à laisser quelques phrases de sa préface ici:

"J'ai passionnément aimé la Méditerrané , sans doute parce que venu du Nord, comme d'autres et après tant d'autres...J'espère qu'un peu de cette joie et beaucoup de sa lumière éclaireront les pages de ce livre"

Je peux te dire Fabrice que tu as eu beaucoup de chance d'être invité par lui à l'académie française .....
J'ai beaucoup de respect pour cet homme d'une simplicité touchante...

Lynn

9:14 AM  
Blogger lynn said...

Bluesman,

Très flattée que ta matinée ne peut commencer sans que tu lises mon dernier texte.
Très heureuse d'apporter un peu de chaleur de ce monde méditerranéen.
Merci


Lynn

9:17 AM  
Anonymous Yasmine said...

"Il y avait ce soleil confiant
Au cœur très brûlant
Qui annonce les retrouvailles
Il y avait la méditerranée
Qui se narre par BRAUDEL"....

ce "passé" dans tes verbes est-il complice où est-il voulu???

TRES BELLE INTERPRETATION VERBALE. bravo Lynn

11:09 AM  
Anonymous Fabrice said...

@ Bluesman,

La Méditerranée de BRAUDEL a été traduite en 48 langues, 11 fois réeditée en France.

@ Lynn,

J'ai les yeux brillants de te lire.
Encore merci d'avoir cité Fernand BRAUDEL

11:09 AM  
Blogger lynn said...

Yasmine,

Le passé, c'est peu pour marquer la disparition de ce Grand Homme.
Mais, il est toujours en vie grâce à ses écrits et les nombreux travaux de recherches faits sur méditerranéen..
C'est une explication pour temps de conjugaison utilisé.
Cela reste ouvert, je suis intéressée de voir comment tu l'interprètes.
As-tu une réponse plausible?

Lynn

11:31 AM  
Blogger lynn said...

Fabrice,

Moi aussi j'ai des yeux brillants quand je te lis...

Lynn

11:33 AM  
Anonymous Yasmine said...

"DERRIERE TOU GRAND HOMME, IL Y'A UNE FEMME!!!"

c'est un dicton en arabe , j'éspère que je l'ai bien traduis, pour arriver à cette vérité: grâce à ton hommage pour ce Grand homme, Braudel , vit, existe et continue au présent !!!!!!
Et comme disait bluesman, le fait que Braudel à fait de la méditérrannée "un être vivant" c'est sans commentaire!

Lynn; J'essayerais de m'approfondir sur ses oenvres et c'est à toi que le "plus" revient!
Tu vois que tu es partout efficace!!
j'ai adoré le commentaire de Fabrice!!!!! et c'est sans commentaire aussi

11:58 AM  
Blogger lynn said...

Yasmine,

J'aime beaucoup lire, c'est tout...
Je crois que BRAUDEL est tellement connu mondialement, ces livres.. Il était reçu à l’académie française 30 Mai 1985….. Il a peint une méditerranée à travers son histoire et ses peuples....

Lynn

12:59 PM  
Anonymous Valérie said...

Votre texte est un éloge des sens ... à sa lecture tous nos sens sont en éveil et nos yeux pétillent de ce désir indéfinissable: y être enfin ...
Des mots qui font du bien ...
Vous avez en vous les mots du Sud, mes origines méditerranéennes ne peuvent qu'apprécier ...
Merci ...

2:12 PM  
Blogger lynn said...

Valérie,

Votre présence dans cet espace me fait chaud au coeur.
Les mots sont de sortes d'étincelles qui nous raniment et éveillent nos sens.
Les mots essayent de décrire toutes ces sensations que peuvent toucher notre esprit et notre sensibilité....

Merci

Lynn

2:21 PM  
Blogger espoirs said...

pas plus douée que toi;lynn;pour nous decrire cette méditerranée...avec tes mots;tu eveilles nos sens...
grand hommage à braudel...et biensur à notre lynn...

6:55 PM  
Blogger lynn said...

Espoirs,

je suis très touchée par ton passage, tu es ici chez toi et notre amitié t'est totalement acquise....

Merci pour tes gentils mots..

Lynn....touchée

7:42 PM  
Anonymous Bishara said...

lynn, rien à dire
tu es waaaw

8:35 PM  
Blogger lynn said...

Bishara,

Waw....Merci

Lynn

11:48 PM  
Anonymous Anonyme said...

la méditerranée ! quel jolie thème , on pourrait en écrire des choses sur la "mère" de nos patries respectives!
je pense à l'une de mes amies qui après son travail, n'hésites pas à se rendre près du rivage et à contempler son immensité et sa beauté ,
quelle chance incroyable, ont ces personnes qui résident près de la MEDITERRANEE : UNIQUE et SPLENDIDE !
mais la question est de savoir s'ils ont conscience de cette chance inouie? heureusement pour nous, il existe des êtres d'exception comme Lynn pour nous évader de nos quotidiens respectifs et plonger dans les profondeurs des eaux purs de la belle MER (et non ....Mère :! )
bisous tout plein
un peu de chaleur dans ce monde tout froid ! gla gla gla
HB

12:05 PM  
Anonymous Yasmine said...

Lynn;
il y'avait une chaleur dans mon coeur
un tas de papillons qui volent
légers, oisifs et trés beaux

Mais ce vendredi , tu me manques et c'est trop flou!

1:38 PM  
Blogger lynn said...

Chère HB,

C'est un réel plaisir pour moi que de te trouver dans cet espace.
La méditerranée vit en chacun de nous, si la mer nous manque aujourd'hui avec ses rivages et paysages, nos lectures méditerranéennes nous rapprochent de plus en plus d'elle.
Le rayon de soleil qui se refuse à nous cet hiver, qu’est ce qui pourrait le combler qu’un livre qui évoque la chaleur de ses peuples méditerranéens.
Imaginée ou réelle cette mer nous emporte dans son sillage, encore plus loin du rivage. Un geste suffit pour nous ouvrir les portes de cet Eden : ouvrir un livre et faire un voyage avec un auteur.

Merci HB pour ton gentil commentaire et tes mots si touchants à mon égard.
Repasse autant que tu veux dans ce blog, c’est chez toi.
HB , tu le sais, tu vas dire que je radote , je te surnomme HB Cœur en Or et Coeur à prendre.

Lynn…très émue

3:02 PM  
Blogger lynn said...

Yasmine,

je suis de retour , donc, je suis là....

3:03 PM  
Anonymous mamouche said...

Si un jour, il m'est donné la possibilité de m'installer définitivement au Maroc. C'est sur les bords de la méditerranée que je poserais mes valises.
Cette mer unique, que tu as le don de mettre en poésie.
Je t'en remercie mon amie.

1:03 PM  
Blogger lynn said...

Mamouche,

Tout comme toi, j'adore la mer, surtout la méditerranée, elle a un halo différent, quelque chose qui m'attire et me repose.
Je me dis que même au niveau des senteurs, elle a un parfum propre à elle....
Je pourrais rester des heures à la regarder sans me lasser du spectacle qu'elle offre. Tout comme, toi, j'aimerai aussi m'installer sur ses rivages...

C'est à moi de te remercier mon amie pour ton passage ici.
Excellent week end

Lynn

6:35 PM  
Blogger crucivore said...

Tu fais exprès Lynn !
Braudel a été envouté par la méditerrannée, toi, tu y habites.
La voies-tu des rives d'une île pardisiaque ?
Pour moi, ses plages sont merveilleuses hors saison

11:15 PM  
Blogger lynn said...

Crucivore,

Au fait, BRAUDEL est mon cousin, il a raconté ,raconté la méditerranée dans plusieurs ouvrages...
Il en a parlé à Fabrice pendant des heures et des heures:de vrais passionnés....


Lynn

7:18 AM  
Anonymous Anonyme said...

Merci je viens de prendre connaissance de ton message à mon égard ! j'ai beaucoup de chance de t'avoir rencontré
j'en avais besoin
merci
encore
cela me touche énormément
à bientôt
HB

11:43 AM  
Blogger lynn said...

HB,

Tu n'as pas à me remercier: c'est à moi de le faire.
Je sais que tu dois être débordée de travail, mais tu trouves tout le temps, le temps de passer par ici.
J'ai beaucoup d'estime pour toi

Lynn

12:25 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home