vendredi, mars 24, 2006

A l'essence des sens et de l'espérance

Entre Rime et rivage…

Rebelle, tel un regard qui voltige
Sur les bribes des âmes sereines
Qui lit, tentant de comprendre,
Le silence qui métisse les paroles.
Valeureux combat pour appréhender
Les brûlures du temps imprégnées
Dans les mots flamboyants repliés
Pour se forger des dunes de phrases,
Confinés dans des alcôves d’amour.
La mer fait la promesse brillante
D’arrimer les bateaux d’un aura
Indélébile qui trace l’époustouflante
Escale passagère, soufflant sur la brise
Légère des hasards des rencontres
Attachantes d’espérance, l’évasion
Sur l’étoile lumineuse, s’affranchissant
Marivaudant avec la lune, s’approchant furtif
De la légende itinérante au cœur touché
D’une bouleversante émotion, d’un regard
Qui sonde les tréfonds des montagnes
Tuteur des bruissements de lumières
Ecoutant une ardeur qui réinvente
L’étourdissement des sens, troublés
Ils tombent éperdument dans cet exercice
De style où tout s’inscrit dans un fragile
Equilibre, entre l’errance du mot ambulant
Marqué d’imagination, et les nuances
D’une rime fugace qui déserte cette page
Rasséréné étrangement dans la mouvance
De l’inspiration ébouriffée par le vent,
Décelant le frôlement des fragments de mots,
Guidés par les cris des mots qui prolifèrent
Profitant de l’accalmie, muent par une tentative
Fine et attendrissante de sculpter le mot en note
La note en esquisse silencieuse qui se rattrape
En accolade en filigrane feutrée éberluée
Par la note, le geste, le mot, la rime et le rivage


Lynn

16 Comments:

Anonymous kb said...

au bleu du ciel la mer s'abreuve
jusqu'aux creux de mon âme
le soleil à l'embrasure
irradiant mon regard
magie du temps
qui ramène à la vie
tant de souvenirs morts

kb...marin aussi

5:51 PM  
Blogger lynn said...

Kb,
waw, quel beau texte.

Tant de souvenirs morts
Par vagues embarquent légers
Dans la barque du temps
La mer ravit l'écoute des ondes
Écloses dans l’océan.

Lynn

6:49 PM  
Blogger espoirs said...

lynn;
je te dis vraiment waw quel beau texte.
tes mots qui riment si bien;ressortent beaucoup de sentiments;beaucoup de gestes...
tes postes je les lis au moins 3fois tellement j'aime et surtout pour comprendre la subtilité de ces mots.
merci de nous faire partager ces ecrits.
dis moi;t as jamais essayé de se professionaliser dans la poesie?
biz...

7:07 AM  
Blogger lynn said...

Espoirs,

J'attendais ton retour, j'espère que tu vas bien: je n'ai pas ton mail...

Oh, c’est gentil de ta part de penser que je pourrais me professionnaliser dans la poésie. Mais curieusement, je ne considère jamais mes textes comme de la poésie.
Une sorte de poème écrit en prose.

Je te remercie beaucoup pour tes passages répétés et je vais t'avouer un truc: je ne sais combien de fois, je passe dans la journée dans ton blog pour voir si tu es là...J'attends tout le temps tes textes.

Grosses bises et excellent week end.

Lynn

7:29 AM  
Blogger espoirs said...

Lynn;
je te promets que moi aussi;meme étant debordée;je passe chaque jour par ton blog et j'ai lu tous les postes.
aussi j'ai pensé à toi parce que dans mon ecole;ils ont organisé une semaine pour les amatteurs poetes...et je me suis dit lynn serait une bonne candidate.

mon mail est amalfilali@yahoo.fr.
bon week end à toi et à fabrice ...
biz

7:37 AM  
Blogger lynn said...

Espoirs,

je t'envoie un courrier tout de suite là, je cours ouvrir ma boite..
A tout de suite.
Très flattée de me voir comme candidate à un concours en poésie...
Tu es matinale pour un samedi...
Bisous

7:41 AM  
Blogger espoirs said...

lynn,
j'attends ton mail...sinon mon msn est amalfilali@hotmail.com
et bein je suis pas matinale mais j'ai fait une nuit blanche.
a tte de suite

7:47 AM  
Blogger lynn said...

Espoirs,

Pourtant, j'ai recommandé exprès au marchand de sable de passer chez toi...
J'ajoute ton adresse à mon MSN.
Le mail est déjà envoyé...
Gros bisous
Lynn

8:42 AM  
Anonymous sonia said...

Bonjour p'tite dame, un bref passage au vu de mon ADSL qui ne fonctionne pas depuis bientôt 15 jours... je fais donc dans le court... Très joli texte, j'aurai aimé écrire sur les rivages, les dérives, d'une rive à l'autre... un jour peut être...
Vraiment joli...

3:26 PM  
Blogger lynn said...

Sonia,

Bonjour à notre Grande poétesse préférée, je pensais bien que tu devais avoir un petit problème de connexion...
Je te remercie pour ton passage et tes encouragements, ils me sont chers.

Lynn

4:33 PM  
Blogger Roger said...

Oui, c'est un joli texte.
On se laisse balotter, tanguer...

10:19 PM  
Blogger lynn said...

Roger,

Merci pour votre passage, et vos encouragements continuels et votre fidélité à ce blog.

Lynn

1:28 PM  
Blogger Roger said...

Lynn,
C'est normal!
Vous méritez ces encouragements. Vous aimez écrire. Vous aimez les mots. Vous méritez d'être lue et encouragée.

10:15 PM  
Blogger mouna said...

Oh lynn tu jongle avec les mots;)

j'ai relu doucement chaque mot et chaque phrase de peur qu'une image, qu'une sensation ... ne m'échappent

entre errance des mots, des sens, des jeux de lumières et des images ...
je me suis évadé
je me suis régalé

Merci pour ce moment de plaisir ;)

11:07 PM  
Blogger lynn said...

Roger,

Encore une fois , très touchée par vos mots, et votre soutien

Lynn

8:53 AM  
Blogger lynn said...

Mouna,
Je suis très émue.
Je te remercie pour cette générosité dans ta description de ton ressenti. Je sais que toi même, tu adores les mots, tu les sculptes, tu donnes beaucoup de toi dans tes écrits. Je te lis souvent. J'aime aller sur ton blog...
Merci aussi pour ta fidélité à cet espace
Tu es toujours la bienvenue parmi nous

Lynn...te souhaitant une merveilleuse journée

9:06 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home