mardi, mars 14, 2006

Lumière des sens

Entre les paroles dans l’ombre
La lumière se faufile en douceur
Narre le dégel d’une vie construite
Tel un bréviaire, hymne de rêve
Une parole jubilante de régales
Cherche l’harmonie dans le silence.


Médite ta perception me souffle
Le Griot, modère ton regard
Recueille avec du recul le temps
Qui s’enfuit et le son des vagues
Le poète d’Afrique nous délivre
Son monde en chants et musique


Bonheur d’une histoire qui s’écoule
Dans la fuite du temps se logeant
Dans l’immensité de la mer, du vide
Ecoute les sons du désert taciturne
Capte la lumière du jour muette
Berce tes sens en alertes et sans résistance


Le conteur voyage dans les légendes
De son imaginaire poétique naissent
Des images passionnantes explorant
Les facettes de la vie, prodiguant
Une alchimie étrange qui désarme


Haletante, ta quête des murmures
Des âmes, intrigante l’histoire
Des hommes qui s’engloutit
Dans le navire palpitant des contes

Epoumonée de cri d’éléments
J’écoute le son d’une fontaine
Où l’eau coule sous le son
D’une musique qui console


J’écoute une musique
Pleine de splendeurs
Qui raconte les mémoires


Lynn

17 Comments:

Anonymous mamouche said...

lynn, mon amie
dis-moi ton secret, où puises-tu tous ces mots magiques, à quel moment de la journée te viennent-ils à l'esprit? Au crépuscule ou de préférence aux aurores?
Bonne journée.

8:38 AM  
Anonymous Yasmine said...

il y'a un son, une légende,des âmes, la musique...........

Il y'a la mer, l'histoire, la fontaine ............

Il y'a un texte plein de sens mais il y'a surtout Lynn .................

C'est trop beau !

8:39 AM  
Anonymous Bishara said...

entre l'arôme de mon café,
mes dossiers eparpillés,
une journée poètique se lance
je sens qui a du lynninisme dans l'air...
merveilleuse journée comme tu l'as écrits...
je t'adore chère très chère lynn
Bishara... de la mine

9:38 AM  
Blogger lynn said...

Mamouche,

Je vais te raconter l'histoire de ce texte: je ne suis pas de ceux qui écrivent sur du papier .Mon écran de pc m'inspire plus. J'écris un premier texte en fin d'après-midi, je finalise mon texte sans l'enregistrer et devine quoi à la dernière ligne mon Pc fait des siennes et s'éteint en silence....:)))
Je reste zen, je le rallume et j'écris un autre texte, parce que du premier, il ne me restait rien en mémoire.
En temps normal, j'écris tôt le matin, vers le coup de 5h, c'est le meilleur moment de la journée pour moi.

Mamouche, très touchée par ton commentaire, si tu as d'autres questions n'hésite pas à les poser.

Lynn

10:12 AM  
Blogger lynn said...

Yasmine,

Je ne sais si tu aimes les griots?Je sais que tu es une passionnée de musique, j'avais deviné que ce texte va te toucher.

Merci

10:14 AM  
Blogger lynn said...

Bishara,

Je suis heureuse d'apprendre que ce texte te plaît.
Moi aussi je t'adore, tu le sais...
Et juste une question, c'est quand que tu vas nous publier un nouveau texte??

Lynn

10:16 AM  
Anonymous Bishara said...

hier je n'ai pas pu le faire pour les raisons que tu connais ;-)
promis as soon as possible
merci pour tes encouragements
Bishara...

11:31 AM  
Blogger lynn said...

Bishara,

J'attends ton texte...Je ne suis pas la seule..

Lynn

11:46 AM  
Anonymous Bishara said...

merci bcp lynn,
on a battu les records aujourd'hui, n'est ce pas ;-) ????

5:02 PM  
Blogger lynn said...

Bishara,

Je t'en prie ma grande. Vas -tu consulter de ce pas ta boite?:))
A mon avis, elle est saturée là:))..

Lynn

5:07 PM  
Anonymous Bluesman said...

سلام
لين واش تاتفيقي مع الخمسة ديال الصباح

6:31 PM  
Blogger lynn said...

Bluesman,

Pas à chaque fois, mais disons que je suis une lève tôt

Lynn

8:18 PM  
Blogger lillytwill said...

lynn lynn lynn ,je dis waow, sensibilité, observation, émotion, don de soi et surtout de empathie voilà le savant mélange et l'ennivrant domaine qu'ouvre la lecture d'un tel bal linguisitique,poétique qui ne faitpus qu'un avec le souffle prfond ( asie m'inspire ) de celui qui le li !
merci

12:11 AM  
Blogger lynn said...

Lillytwill,

Bienvenue parmi nous, tapis rouge pour votre arrivée sur cet espace.
Très émue par votre commentaire:je vous remercie.
Raconter une émotion m'a toujours fasciné, j'espère que j'y arrive un peu à faire passer mon monde à travers mes mots.

Lillytwill, j'aime beaucoup votre blog, je l'ai découvert grâce à crucivore: j'aime votre manière de décrire l'émotion, de narrer aussi votre espace: que du bonheur....

Lynn

8:00 AM  
Anonymous maboul said...

Bonsoir,
Un joli brin de plume chargé d'iode et d'embruns! Tout de suite j'ai été interpellé par ton blog et ce, en raison de la mer intérieure qu'il recèle! Je me sens comme un marin miraculeusement échoué sur une île où coule une source d'eau douce!
Je sais, à force de prêter mon ouïe aux chants inouïs des sirènes...tout le monde me croit maboul !
Cordialement,
maboul

1:36 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Maboul,

Très heureuse de te lire, de lire ce commentaire généreux en notes marines (j'adore la mer).
On entend au fond de soi des murmures marins qui narguent nos sens par des effluves iodés.
On laisse notre imaginaire aller à la rencontre des mots.
Merci pour ce passage tout en lumière.
Bienvenue dans ce blog.

Lynn

1:24 PM  
Anonymous Anonyme said...

Excellent, love it! »

6:09 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home