mardi, avril 11, 2006

Charme encore...

L’effleurer, Non ! Elle n’ose pas. Des yeux couleur saphir ? Elle ne se rappelle plus. Elle était gênée du cours qu’avait pris son imagination : elle est comme subjuguée par ses mots qu’ils trottent dans sa tête, incapable de masquer son émotion.
Elle se sent envahie par un trouble, ferme les yeux un instant pour goûter à la douceur de l’étreinte, il avait dit quelque chose, mais elle n’avait rien entendu, perdue dans la nébuleuse bulle dans laquelle s’infiltraient quelques sons. Consciente de l’attirance qu’exerce sur elle son sourire qui s’élargit en remarquant l’expression de son visage. Il ne l’avait pas touché !
On dirait qu’il avait marqué une pause, elle n’en était pas sûre. On dirait qu’il attendait une réponse ! Une réponse à quoi ? Elle était perdue. Ses sentiments seraient-ils trop évident qu’il s’en est rendu compte ?
Elle soupçonne qu’il lui avait posé une question, mais ne sait laquelle, ni quoi répondre ! Elle est sûre que si elle parle, sa voix allait trembler, elle préfère rester silencieuse. Une certaine tension s’installe, elle ne la gênait pas, elle la trouvait comment dire « délicieuse ».
Elle tente de se rassurer vainement, il faut qu’elle reprenne au plus vite ses esprits. Il faut qu’elle regagne la terre ferme, même taraudée par ses pensées.
Une lampe s’allume derrière elle, mais la pièce reste plongée dans la pénombre, Elle aime le jeu de lumière que laisse projeter des ombres sur le sol. Succinctement son attention est détournée, son regard se porte sur le mur, elle avait presque oublié sa présence, mais une douce chaleur commence à l’envelopper, il était toujours là : elle n’avait pas imaginé sa présence !
Les mots lui manquaient, ses lèvres s’entrouvrent pour formuler une phrase, mais aucun mot ne se fait entendre.
Elle se redresse comme si elle avait peur qu’il la frôle, comme pour rompre la féerie qui les avait enveloppée .Elle revient en reculant sur ses pas et se place devant la baie vitrée.
Un calme serein règne dehors, le vent : elle adore l’entendre hurler fort, le temps était à l’image de la tempête qui fait rage à l’intérieur d’elle-même. Elle se rappelle les nombreuses fois où elle aimait marcher. En marchant, elle avait le sentiment de trouver des solutions.
Elle aimait marcher le long du littoral, elle affectionne quand sa balade emprunte les bordures de la plage, marcher sans s’arrêter comme courir après une nuit de sommeil le long de cette cote où la mer prend une couleur turquise. Un jour, elle s’était assise sur le sable froid, et depuis ce jour, elle ne regarde plus avec le même regard la mer. Quand les vagues viennent se fracasser contre la falaise et que tout les éléments annoncent la tempête, elle reste là, ne ressentant ni les premières gouttelettes de pluie, ni le danger : elle regardait tranquillement au loin dans l’horizon. Elle revenait chaque fois reposée de cette balade, certains ressentent la fatigue après un tel effort physique, mais elle se sentait galvanisée.


Lynn

60 Comments:

Anonymous Mamouche said...

Combien de fois, l'enfant que j'étais s'est sentie galvanisée, certes ce n'était pas la Méditérannée mais, mes longues ballades d'hiver sur le littoral de la Manche m'ont souvent procurées ce sentiment.
J'aimais courir dans le vent et crier de toutes mes forces mon bonheur ou mon malheur.Mon Dieu! combien c'était bon!
Merci Lynn d'avoir fais ressurgir en moi ces souvenirs.

10:29 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Ma mamouche,
Dans mon texte, je voulais aussi passer cette sensation qui ressurgit du souvenir: la mer. Je me dis que l'on peut rester des heures sans se lasser devant, même l'hiver marcher le long du littoral est tellement agréable.
La morsure du froid n'est rien, on ne la sent presque pas: j'aime son parfum , l'odeur iodée des algues marines , un certain halo qui se dégage de la mer...Je crois que je pourrais rester des heures ici à écrire..
Merci ma mamouche pour ton passage: un rayon de soleil
Merci aussi de partager des sensations, des souvenirs.
Agréable journée

Lynn

10:39 AM  
Blogger loulou said...

coucou ma chere;
je te laisse la un poeme que j'ai ecris il y a bien lgtps: "Fleurs du bonheur":

Printemps
Tu sèmes les graines du bonheur
Tu n'épargnes pas ta sueur
Tu attends patiemment que poussent les fleurs

Eté
Tu admires les résultats de tes semailles
Tu es fier de ton travail
Ton bonheur est si grand que tu tréssailles

Automne
Tu rentres à l'intérieur toute ta belle moisson
Tu te dis que tu as eu bien raison
Tu sais que le soleil est enfin entré dans ta maison

Hiver
Ta chambre est remplie de chaleur
Grâce à toutes ces fleurs du bonheur
L'amour est entré dans ta demeure
Garde-le bien à l'abri au fond de ton coeur

1:15 PM  
Blogger loulou said...

et comme dit Denis Robert: "Il vaut mieux se perdre dans sa passion que perdre sa passion."

en ce qui me concerne,
"I just need your star for a day" [Nick Drake]
:(

1:16 PM  
Blogger loulou said...

je te souhaite tt le bonheur du monde.
je t'adore
loulou

1:18 PM  
Blogger lynn said...

Coucou chère Loulou,

Je te remercie pour le beau poème que tu m'as laissé.
Printemps, tu te réveilles de ton sommeil.
Eté, tu t'épanouis au soleil.
Hiver, tu t'abrites du vent.
J'aime cette balade en saison que tu nous offres si gentiment

Je t'adore

Lynn

1:34 PM  
Blogger lynn said...

Loulou,
En échos à tes citations d'autres:

"Les grandes pensées viennent du coeur"
"L'esprit est l'oeil de l'âme ,non sa force. Sa force est dans le coeur, c'est-à-dire dans les passions"

LUC DE CLAPIER
Marquis de VAUVENARGUES

1:43 PM  
Blogger lynn said...

Loulou,
Je passe là lire les nouveautés chez toi
Bonne fin de journée
Grosses bises
Lynn

1:44 PM  
Blogger RAT said...

"mais une douce chaleur commence à l’envelopper, il était toujours là ":
et encore
"! Elle est sûre que si elle parle, sa voix allait trembler, elle préfère rester silencieuse. Une certaine tension s’installe, elle ne la gênait pas, elle la trouvait comment dire « délicieuse »."
j'adore ton texte

9:24 PM  
Blogger lynn said...

Rat,

Merci pour le commentaire, et l'arrêt sur cet espace
Très bonne soirée à toi aussi

Lynn

10:01 PM  
Blogger yasmine said...

Lynn! Ma lynn , c'est si beau!!!
Tu sais , en lisant ce texte , je voyais en paralélle une scéne de film,!!! bravo pour ce don du détail! tu décris tellement bien l'image que tu donnes une âme spatio-temporelle au texte!! je te jure que c'est une scéne de film que je vois là où plutot que je lis!! je n'en sais plus!

Qui de nous n'a pas vécy une fois ce genre de situations ?!!! en tout cas moi si !!!!
si tu veux des détails viens sur ma boîte e-mail !!!!

Bravo






Bravo

10:02 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Adorable Yasmine,

J'espère que tu as passé une bonne journée hier..
Merci pour ton si gentil commentaire. Tiens, je n'avais pas vu la scène sous cet angle là..
Je cours lire ton mail...:))) Curieuse, je suis...

Grosses bises ..(surtout pour les jumeaux, j'ai un petit faible pour eux...:)))

Lynn

10:17 AM  
Blogger lynn said...

Yasmine,
Et ma grande grouille , cet Email tarde à arriver...Ou es-tu revenue sur ta décission?:))...

Lynn..taquine

10:43 AM  
Anonymous karimbazine said...

Tres beau texte vraiment tres bien ecrit tu as un style que j'aime...

keep on bloging!!!

yours blogaly!
ou
je te salue blogalement!

2:55 PM  
Blogger lynn said...

Karimbazine,
Tout d'abord, bienvenue dans cet espace.
Je vous remercie pour votre commentaire. J'ai découvert votre blog aujourd'hui et je peux vous assurer que j'aime aussi votre style: votre dernier texte est très intéressant, j'attends de lire la suite.

Lynn

3:34 PM  
Blogger Roger said...

C'est souvent en se resourçant auprès des éléments de la nature que l'on retrouve ses esprits et la sagesse, que l'on se pose pour mieux repartir.
La mer, la montagne, la forêt...

9:35 PM  
Blogger crucivore said...

Ton espace tes mots, sont de vrais tranquilisants, surtout quand la mer est de couleur "turquoise".
tu suggères sans qulifier les pensées douces et appaisantes, et nous repatons "reposés" et "galvanisés".

10:09 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour Roger,

Je partage votre point de vue, je me permets de citer mon cas en exemple: il suffit que je regarde la mer et je me sens comme ressourcée de l'intérieur, vidée de tout ce qui peut me stresser. La mer a un pouvoir magique sur nous.

Merci pour ton passage, c'est un plaisir pour moi que de vous lire
Agréable journée

Lynn

7:10 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Crucivore,

J'ai lu ton commentaire chez Mamouche.. C'est gentil de dire que tu viens prendre un tranquillisant chez moi, très flattée.
La mer appelle à la méditation, elle aiguise notre regard sur les choses de la vie. Elle apporte beaucoup de sérénité pour ceux qui écoutent le chant de ses vagues.
En écrivant ce texte, je m'imaginais assise sur du sable et les émotions m’envahissent ( à l'image quand tu regardes au Futuroscope un documentaire sur la mer, on s'y croit..)
Bonne journée cruci , tu reviens quand tu veux
Lynn

7:22 AM  
Anonymous steph said...

C'est vrai, c'est si reposant ce que tu écris.
Moi aussi j'aime bien me balader sur le bord de mer ( c'est pas la Méditérranée) mais en l'occurence La Manche mais la sensation est la même.
Merci pour tes visites sur mon blog, cela me fait plaisir.

9:32 AM  
Blogger lynn said...

Steph,

Merci pour ton passage et ton commentaire.
J'aime beaucoup "naviguer " sur ton blog, j'adore tes articles et puis surtout les sujets que tu abordes.
Pour la mer: j'aime aussi l'océan, on éprouve les même sensations.

Steph bienvenue, et sache que le plaisir est réciproque
Lynn

10:07 AM  
Anonymous Bluesman said...

salam
alors super lynn
tu as recu mn e mail

11:16 AM  
Blogger lynn said...

Bluesman,

je n'ai rien reçu pour l'instant! Tu l'as envoyé quand?

Lynn

11:22 AM  
Anonymous Bluesman said...

salam
hier soir

11:25 AM  
Blogger lynn said...

Bluesman,

je n'ai rien trouvé , je viens encore une fois d'ouvrir ma boite.
Essaie de me l' envoyer là?

Lynn

11:26 AM  
Anonymous Bluesman said...

salam
lynn
ok je vais l envoyer une 2 fois ce soir
j ai pas mn portable maintenant
je crois que yasmine aussi n a pas recu mn e mail
bn soiree

5:17 PM  
Anonymous chighaf said...

Lynn
Je pense qu'on te l'a souvent dit, mais tes textes nous laissent souvent sans voix, on lit, on vit le moment, on ressens des choses, on pénètre dans le monde merveilleux que tu nous réserve, on apprécie
Et on sait plus quoi dire

10:19 PM  
Blogger loulou said...

La mer est un miracle, un autel tabernacle recevant les offrandes des nuits marées galantes.

10:34 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour Chighaf,

Bon retour parmi nous. Merci pour ton gentil commentaire:très touchée.
Encore une fois, toutes mes félicitations.

Agréable journée

Lynn

7:02 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Loulou,
Quel commentaire: tu nous transportes avec tes mots.
Heureuse de te savoir aussi de bonne humeur...Prends soin de toi

Très bonne journée
Lynn

7:05 AM  
Anonymous mamouche said...

Lynn,
Permets moi de signaler à Bluesman que je ne peux plus commenter chez lui!

8:25 PM  
Blogger lynn said...

Mamouche,
Tu es chez toi,.
Excellente soirée
Lynn

8:56 PM  
Anonymous Bluesman said...

salam
mamouche: je viens de laisser un comment sur tn blog
lynn:
باراكا من لعكز
un new post

9:04 PM  
Blogger loulou said...

bonne et merveilleuse nuit
fais de beaux reves ;)

1:41 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Bluesman,

Tu m'as fait rire:))...Remarque , cela ne va pas tarder:))

Excellent week end
Lynn

7:29 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour adorable Loulou,

Merci me grande pour ton passage: je te souhaite une très agréable journée.
Gros bisous

Lynn

7:30 AM  
Blogger lynn said...

Oups, ma grande
Lynn

9:42 AM  
Blogger lillytwill said...

"Elle s'est sentie galvanisée"
merci lynn!
mentalement avec de la musique douce et un soupson d'imaginaire je l'ai fait la balade grace à tes ( on peut se tutoyer??) mots et j'aivu la mer! :)
très bonne journée

1:57 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour Lilly,

Bien sûr que l'on peut se tutoyer.
Merci pour ton passage et ton commentaire: je sais que tu dois être très débordée en cette période.
Bon courage
Bonne journée

Lynn

9:18 AM  
Blogger loulou said...

un peit bonjour chez toi de passage
bisou ma cherie
je t'adore ;)

10:25 AM  
Blogger lynn said...

Re Bonjour Loulou,

Merci pour ce passage chaleureux: prends soin de toi.
Je t'adore.Bon courage

Agréable journée
LYnn

11:53 AM  
Anonymous cris said...

salut lynn , je suis tres impressionné par tes talents d'ecrivenne, c magnifique, on voit la scène, on ressent toutes les sensations,.... et se remémore les longues ballades sur le littorel,.... j'adore ce que tu fais.... c de la magie pure.
bisou

3:26 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour Cris,

Un revenant: cela fait un bail.
Heureuse de te lire là. Merci pour ton gentil commentaire et ton passage.
Très bonne fin de journée
Bisou

Lynn

4:52 PM  
Anonymous cris said...

il n'y a pas de quoi, il faut toujours encourager les jeunes hemingway, surtout quand elles possédent un talant fou,

je ne c pas ce qui ce passe avec ton mail,
j'espere que tu a reçu celui d'aujourd'hui

bisou

6:36 PM  
Blogger lynn said...

Cris,

Je n'ai rien reçu, même pas celui de la dernière fois
Envoie le mail là

Lynn

6:47 PM  
Anonymous chighaf said...

Lynn tu cherches mon mail?
chirhaf@yahoo.com
ana fintidarik :-)

11:05 PM  
Blogger RAT said...

lynn
he, ca fait une semaine ke tu n'a rien poste!!!!! on t'attend
bonne journee

7:05 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Chighaf,

Je viens de t'envoyer un mail : merci
Agréable journée

Lynn

9:26 AM  
Blogger lynn said...

Rat,

Je ne savais que tu attendais un texte.
Je te taquine là:))
Je vais faire mon possible pour trouver un sujet pour cette semaine.
Très bonne semaine

Lynn

9:28 AM  
Anonymous laroussi said...

Déjà que je me sentais si bien après mon retour des dernières turbulences, après t'avoir lu (lue?),maintenant, complètement charmé, je suis totalement guéri.
Merci docteur Lynn
ML...reconnaissant.

PS : non, je n'ai pas oublié le thé. Dès que je pourrais...

12:12 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour Laroussi,

Je te souhaite un prompt rétablissement, j'espère que tu vas mieux là
Très heureuse de te lire, je n'oublie pas le thé , t'inquiète ce n'est que partie remise...

Lynn

1:39 PM  
Anonymous chighaf said...

Lynn bizarrement j'ai rien reçu
je te redonne mon email
chirhaf@yahoo.fr

ou
chiraff@hotmail.com

4:55 PM  
Blogger lynn said...

Chighaf,
Pourtant, je l'ai envoyé
Allez, je recommence là

Lynn

5:01 PM  
Anonymous steph said...

Merci pour tes visites super sympa sur mon blog.
J'apprécie beaucoup !
A+

11:13 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour Steph,

C'est moi qui te remercie pour l'espace de partage que tu nous offres sur ton blog.
Je te lis toujours avec grand plaisir.
Merci pour ton passage

Bonne continuation

Lynn

6:34 AM  
Blogger RAT said...

lynn
ton passage sur nos blogs ne fait pas l'affaire, on attend,la vie appartient a ceux ki savent attendre
yalla a+

7:50 PM  
Blogger lynn said...

Bonsoir Rat,

Mes passages dans ton blog me font plaisir, j'aime tes textes.

Pour le retour,je cogite

Lynn

9:34 PM  
Anonymous Nebo said...

Il faut conserver sa tête et, surtout, ne pas accorder d'importance exagérée aux sotises illusoires de la tentation fusionnelle qui est bien naïve...

Que cela ne vous empêche ni d'aimer... ni de Jouir...

Bien à vous...

---<---<--<(@

10:29 PM  
Anonymous yoyostereo™ said...

chouette texte…

6:52 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Nebo et Yoyostereo , je vous remercie pour votre passage

Bonne journée

Lynn

10:19 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home