vendredi, avril 07, 2006

Charme...

Elle sent le poids d’un regard sur son dos, se retourne…Personne. Elle se remémore cette colère qui bouillait dans son intérieur et qu’elle est arrivée à apaiser. Cette voix douce qui retentit de sa mémoire lui rappelant des heures passées à discuter de choses et d’autres de la vie.
L’imprévu ne lui faisait plus peur. Pourtant, il fut un temps où tout devaitt être planifié d’avance. Elle prend maintenant, un plaisir immense à savourer ces instants bohèmes, au grès des jours et du vent. Elle se découvrait bohémienne dans l’âme. Aller où ses pas l’emmènent, s’arrêter quand la fatigue la surprend.
Elle exhibe ses sentiments impatiente de voir sa réaction dans son regard. Elle s’est amusée un soir à chercher des adjectifs à son sourire rayonnant, par opposition à un sourire cauteleux, elle n’est arrivée qu’à trouver des antonymes et puis elle a finit par arracher sa feuille. Dans son regard brillaient des étoiles, elle était impressionnée par la confiance qui se dégageait de sa personne.
Que de souvenirs de voyages, que de souvenirs de balades, elle adore le printemps où la nature semble s’éveiller après le somme qu’elle a fait le temps de l’hiver .Elle contournait de son regard le paysage, le trouvait un peu différent sous cet halo de lumière tamisée, la nuit notre perception se trouve exacerbée, elle se surprend à vouloir s’envelopper dans un pull et de sortir. Elle extirpe de sa mémoire des moments de vulnérabilité où elle décelait dans ses yeux ce besoin de rester elle-même. Il est parfois difficile d’ordonner ses idées, de traduire des sentiments en des phrases : elle avait décelé un émouvant besoin de refouler les mots, de s’exprimer en regards caressants, elle adore ces moments où elle structure les mots en gestes qui résonnent dans tout son être, où les phrases se logent dans le silence. Il aime la voir se donner en spectacle, d’un tacite accord ses yeux l’invite ou l’encourage, elle avait peur des fois que ses mots la trahissent, révèlent son émoi. Non, elle ne va pas bâillonner ses pensées intimes. Elle exulte sa mémoire… En sa compagnie, elle se relâche et respire.
Elle regarde au loin les quelques branches d’arbres qui jonchent sur le sol, le vent souffle fort, mais il faisait bon dehors.
Les morsures du froid, elle ne les sent pas, elle était plongée dans les rayons flottilles ensoleillés de ses yeux.
Vous arrive-t-il que les mots trébuchent dans votre bouche, pirouettent ? Elle pense que cela lui arrive souvent : elle est sensible à son charme, à ses mots et tous les non dits, elle s’abandonne.
Elle puise sa force en lui, son ardeur. Tous les bruits extérieurs s’estompent, même le temps : il se fige…
Son ultime désir : se glisser dans la peau de son personnage : tracer des mots, humer les enivrantes syllabes, arpenter les phrases, toujours en sa compagnie.
Il y a comme un air enamouré qui souffle, elle veut se perdre dans son parfum, effleurer sa nuque d’une caresse.


Lynn

24 Comments:

Blogger yasmine said...

Ma chérie,

Telle une dentelière, tu brodes tes mots avec de la soie et tu tisses avec ardeur le fil de ton histoire!

Une "élégance" rare chez "Elle", et une interrogation discrète sur ton "Je" dans "Elle"! j'attends une précision!

j'adore ce texte

9:05 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Yasmine,

Il y'a comme un parfum de rose quand tu passes par là, un parfum de Yasamine.
Le personnage s’exprime, elle se raconte un peu: un jeu de narration aussi dans ce "elle" qui se me meut en "je", je me laisse emporter sans pour autant me poser de questions. Le "je", une petite intrusion pour semer un peu de doute, le "je" est aussi une prise de conscience de "elle"…
Elle essaie aussi d'interpeller le lecteur via ce "vous"…Ou un autre personnage ?
C'est une aventure l'écriture...

Lynn

9:18 AM  
Blogger yasmine said...

Lynn, va donc voir mon nouveau texte et tu seras peu-être surprise!!

Au fait, je ne vois plus Valèrie et "espoir "sur mon blog, est-ce qu'elles sont au courant de ma nouvelle adresse sur blogger??

Je suis là!

9:42 AM  
Blogger lynn said...

Yasmine,
Valérie a laissé un message à ses lecteurs sur son blog, tu devrais jeter un coup d'oeil...
Espoirs, à mon avis est en pleine période de préparation de ses examens, elle doit être débordée..

Lynn

9:53 AM  
Anonymous Bluesman said...

سلام

كيف الحال العزيزة لين
جمالية النص ليست موضوع نقاش
نفس التناغم مع اختيار الكلمات المناسبة
نصك دفعني لطرح سؤال
هل من الاحسن العيش مع الاشياء العادية التي نملكها بين ايدينا
ام انتظار دائما حدوث مفاجآة تغير حياتنا

10:29 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Adorable Bluesman,

Je vais bien, merci. Tu sais, des fois, il faut s'arrêter de se poser des questions et vivre l'instant, il y'a du bonheur aussi dans les choses les plus simples:des instants que l'on pense anodins alors qu'ils sont tellement précieux.
Merveilleuse journée à toi et excellent week end

Lynn.
Ps: Tu voyages quand?..

10:36 AM  
Blogger RAT said...

لين
اعجز عن التعليق , اخاف ان يشوه تعليقي جمالية النص.
احب نظرتك للحياة , البحث الدائم عن الاستمتاع باللحظات الحاضرة حيث ندفن اوجاع الماضي و القلق من المستقبل

3:21 PM  
Blogger lynn said...

Rat,

Le bonheur se résume à un rayon de soleil qui nous frôle après un hiver qui s’est montré rude.
Arrêter de penser un instant et écouter la nature. Entendre les éclats de rire des enfants qui jouent dehors...
Marcher pieds nus au bord de la mer...Tenir la main de son bien aimé...: Que du bonheur
La vie est tellement courte, il ne faut jamais oublier que l'on est juste de passage et chaque instant que l'on passe avec ceux qu'on aime est un des meilleurs moments de la vie.
Le bonheur est aussi donner de soi pour voir des sourires se dessiner sur les lèvres ceux qu'on aime. Un sourire est pour moi le beau cadeau qu'on puisse m'offrir
Merci Rat pour ton si gentil commentaire et ton passage

Lynn

3:38 PM  
Anonymous kb said...

connaissants quelques problèmes avec ma boite aux lettres à cause de la version beta (je lis les messages mais je n'arrive pas à y répondre)
je te fais un gros bisou ainsi qu'à fabrice et émilie...je réponds des que je peux
en attendant je suis du coté du mur

kb

8:34 PM  
Blogger loulou said...

Tellement mieux à deux,
Pour affronter la vie,
Combat perpétuel,
où chaque jour est une victoire...

2:48 AM  
Blogger loulou said...

Juste être ensemble...
Et ne plus jamais se quitter...
Regarder le même ciel...
Marcher dans la même direction...
Croire aux mêmes étoiles...
Espérer les mêmes rêves...
C'est tout ce que je souhaite...
Juste te dire... Je t'aime...

2:53 AM  
Blogger loulou said...

tu n'arrete de me surprendre. je t'imaginais dans chaque mot que t'as ecris et lui avec toi cet ange gardient qui t'aime tellement.

prend soin de toi et sourtout prend soin de lui; il tient à toi plus que tout au monde.

bisou à toi ma belle et à ton petit ange ;)

2:56 AM  
Blogger Fouad said...

A savourer longuement et a plusieurs reprises..

3:56 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Kb,
Fabrice et moi on commençait de s'inquiéter de ton silence: tu ne répondais à aucun Mail. Te connaissant, on s'était dit que tu devais encore être en déplacement...:))
Tu nous rassures, on est très heureux de lire de tes nouvelles. Emilie t'embrasse, on fait tous de gros bisous à ton épouse, tes charmantes chéries (les filles) et à toi.
Excellent weeke end
Lynn et Fabrice

9:01 AM  
Blogger lynn said...

Loulou,
Tu dois être encore au lit à cette heure là! Tu aurais pu m'envoyer un SMS pour me dire que tu es en ligne..:))
Merveilleuse journée

Lynn

9:11 AM  
Blogger lynn said...

Loulou,

Générosité dans les commentaires: tu es gentille ma belle.
J'adore ce que tu as écrit, Beaucoup de poésie dans tes phrases.
Merci pour ta fidélité
Le petit ange t'ordonne de te reposer ce matin...
Prends soin de toi

Lynn

9:15 AM  
Blogger lynn said...

Fouad,
Bienvenue parmi nous, bienvenue dans cet espace.
Je passe souvent dans"welcome to my Leban Dream" J'aime votre style, et puis cette judicieuse association aussi avec des images...
Merci pour votre commentaire et votre passage.
Agréable journée
Lynn

9:22 AM  
Blogger loulou said...

bonjour lynn

tu dis que je dois etre encore dans mon lit? ça suppose que j'y etais avant mais il est resté fait depuis le matin jusqu'à 4h du mat; qd je t ai ecris j etais encore sur mon bureau!!!

un petit coucou à l'adorable fabrice

bonne journée et à tte je dirais

11:17 AM  
Blogger lynn said...

Loulou,

Oh , non!!! Alors , tu te fatigues un max, c'est pas bon pour la santé....C'est maman qui dit cela:))).
Fabrice te donne le bonjour et t'embrasse

Lynn

12:52 PM  
Blogger lynn said...

Loulou,

Oh , non!!! Alors , tu te fatigues un max, c'est pas bon pour la santé....C'est maman qui dit cela:))).
Fabrice te donne le bonjour et t'embrasse

Lynn

12:52 PM  
Blogger loulou said...

c'est comme ca je n'y peux rien. je mene une vie nocturne :P

1:48 PM  
Blogger lynn said...

Loulou,

Je le devine un peu,je regarde à quelle heure tu publies tes commentaires...

Lynn

1:50 PM  
Blogger loulou said...

kikou miss;
juste un petit bonjour de passage à toi et ton adorable fabrice
bonne journée
bisou

2:58 PM  
Blogger lynn said...

Loulou,
Merci ma belle, je viens tout juste de lire ton mot.
On t'embrasse aussi, bonne fin de journée
Grosses bises
Lynn

5:39 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home