mardi, août 29, 2006

Saison indomptable...


Un flot de sensations me tiraille dans l’ombre d’une vague décimée par le vent. Les derniers vacanciers marchent tout en bravant la pluie qui s’abat sur eux. Il faut bien profiter du temps en dépit l’absence du soleil. Affalés par la force du vent qui freine leurs mouvements.
Drôle de temps qui fait le bonheur des surfeurs qui arrivent à faire de belles figures éthérées sur les vagues. Un public, tout en couleur : anorak oblige, égaie par des applaudissements l’espace. On retient sa respiration devant la beauté du spectacle qui donne le vertige.
Aujourd’hui, il fait humide, les regards continuent inlassablement à scruter l’horizon : les vagues sont impressionnantes. Il flotte dans l’air une douce odeur marine, iodée qui réveille ceux et celles qui émergent tout doucement à cette heure matinale. Une accalmie, avec elle un sourire s’ébauche sur les lèvres, un timide rayon de soleil pointe, le ciel s’éclaircit.
La lumière change la perception d’un lieu : du sombre, la couleur passe au clair. Le ciel semble moins obstrué par les nuages, il s’illumine, parsemé de bleu.
Avec la brume, juste un peu légère, l’espace avait une apparence un peu fantasmagorique.
Il baigne un air d’automne sur cette plage, des visages hâlés, des couples enlacés, des enfants s’activent à jouer avec des sceaux, pelles à ériger des dessins sur le sable, laissant libre court à leurs imaginations. Ils semblent désintéressés par ce qui se passe ailleurs : des rires fusent.
D’autres personnes longent le rivage à pas énergétiques.


Lynn

38 Comments:

Anonymous too banal said...

L'ambiance est bien rendu, je m'y crois ou presque! Au fur et à mesure que j'avance dans la lecture de ton texte, c'est tout un voile atmosphérique qui se lève faisant place à une clarté plus subtile...L'été est juste derrière nous mais les rêves nostalgiques demeurent comme une promesse tenace de jours meilleurs...
too banal

2:26 PM  
Anonymous too banal said...

l'ambiance est bien renduE!
C'est bien la preuve qu'étant donné(e) la beauté du paysage décrit, l'orthographe et les accords qui contraignent la langue...se relâchent...comme emportés par le vent et le remous des vagues!
too banal

2:29 PM  
Blogger lynn said...

Too banal,

Chassez le naturel , il revient au galop: moi même, j'étais entrain de relire mon texte au cas ou..:)))

2:34 PM  
Blogger lynn said...

Too Banal,
Pas trop facile de rendre compte d'une scène qu'on regarde et qu'on veut retranscrire en mots , en texte afin de partager un ressenti.
Merci pour ton passage et commentaire

2:39 PM  
Blogger angelus said...

g reconnu l'atmosphère, les vagues sauvages et les rires des enfants, pour moi c'est la meilleure saison,...ce moment de transition entre deux périodes, une douce mélancolie berce nos pas en ces moments là... j'adore ton texte lynn, il me donne envi de repartir a la mer!!
j'y vais,... a+

2:40 PM  
Blogger lynn said...

Angelus,
Belle période à condition d'aimer le vent, la pluie et la mer. Tout à fait d'accord avec toi:une belle association.
Juste une chose: le soleil se fait désirer .

2:54 PM  
Anonymous Fabrice said...

Souvenirs, souvenirs...
En ce jour très maussade, tu m'apportes avec ce post mélant nostalgie et mélancolie, très chère Lynn, ce rayon de soleil qui, une fois de plus, réchauffe mon coeur.
Merci à toi douce fée.
Très affectueusement

2:55 PM  
Blogger lynn said...

Fabrice,

Waouh, très heureuse de te lire .Quelle agréable surprise. Merci de prendre un peu de ton temps
Il pleut des cordes, certes. Mais, il y'a toujours un rayon de soleil…
Merci pour ton passage
Très affectueusement

3:04 PM  
Blogger Roger said...

L'automne arrive bien tôt, n'est-ce pas?

9:41 PM  
Blogger All Seeing Eye said...

salut Lynn, as tu pensé à écrire un bouquin?
passe le bonjour à Fab.
bien à toi

6:53 AM  
Anonymous yasmine said...

Ma lynn,

Avec tes mots de fée et ta si douce humeur tu transformes le gris des nuages en rayon de soleil! un texte qui prend le même fil conducteur que tes autres écrits! tu excelles dans "la description de l'image et j'adore.

Bravo

8:33 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Roger> Et oui, en plus: on a presque l'impression que c'est l'hiver qui s'installe.

All seeing Eye> Non, Sérieux, j'ai jamais pensé à en écrire un.
J'ai transmis ton bonjour à Fab et je me permets de te transmettre le sien.

Yasmine> Je te croyais en vacances??!!! Pour ce texte, je m’active juste de rendre compte d'une atmosphère, sans plus.

Merci à tous pour votre fidélité à cet espace.
Excellente journée

9:23 AM  
Blogger Roger said...

Il fait zéro à 2000 m...

2:17 PM  
Blogger lynn said...

Roger> Déjà!!
Excellente soirée

8:37 PM  
Blogger tragosa said...

tres belle description ca m'etonne pas de toi.tu me manque bcp j'essayerai de te joindre demain matin inchaalah .merci fabrice avait raison t'es une fée.

9:15 PM  
Anonymous too banal said...

Lynn,
Tu dis :"Pas trop facile de rendre compte d'une scène qu'on regarde et qu'on veut retranscrire en mots"...
Bien sûr, c'est un travail de traduction. Passer d'un langage visuel (qui a une syntaxe propre et un mode d'organisation spécifique...)à un langage verbal!
C'est une gageure!
Mais, tu la tiens bien!
J'éprouve la même difficulté en sens inverse en partant d'une photographie en premier! C'est pour cela que cède ma plume volontiers à d'autres!
A +
too banal

1:46 AM  
Blogger All Seeing Eye said...

alors Lynn, tu dois t'y mettre au plus vite.

8:31 AM  
Anonymous Mamouche said...

Je ne vais pas m'étaler en compliments tu sais que je suis une admiratrice de tes textes, non, aujourd'hui je viens te gronder car si tu t'étais donné la peine de t'arrêter entre ton bled et Bordeaux ,tu aurais pu constater qu'au dessus de chez nous un anticyclone s'était installé juste pour toi .Ceci dit tu n'aurais pas écrit ce texte qui est de toute beauté!
Bisous
Mamouche

8:42 AM  
Anonymous tigwenn said...

Tu as tellement bien décrit ton paysage qu'on s'y croirait!!! et ça me déprime! moi j'veux du soleil,j'veux DU SOLEIL la la la la.......Mais après la pluie vient le beau temps ! Alors patientons! bises.

8:43 AM  
Anonymous tigwenn said...

Tu sais mamouche, l'anticyclone s'était installé chez moi aussi!!!mais Lynn ne l'a pas vu et s'en est allée! triste!!!

9:06 AM  
Blogger lynn said...

Bonsoir,

Tragosa> Je vois que tu es de retour, très heureuse de l'apprendre. Cette journée, j'étais hors département. Là, je suis joignable.

Too banal> Tu as trouvé le mot juste: il s'agit bel et bien "d'un passage du visuel à un langage verbal"...
On traque le détail, tel l'objectif d'un photographe qui saisit un instant particulier au lieu d'un autre.
J'imagine le travail de ce dernier .Il m'est difficile aussi de passer le l'autre coté du rai de lumière...Si je le fais, c'est en amateur.

All Seeing Eye> Tu crois? J'écris juste pour le plaisir.

Mamouche> ne me tape pas sur les doigts:)))...Au fait, lors de mon passage, j'ai cru que tu n'étais pas sur place. J'avoue avoir commis un impair, celui de ne pas téléphoner avant. Mea culpa. Sache qu'il y aura une prochaine.

Tigwenn> Oups..:)) Je crois que c'est dans mes cordes: changement de temps aujourd'hui: beau soleil..Donc, à mon avis, cela va durer le temps peut être d'un week end.

Merci à tous pour vos différentes et encourageantes interactions. Merci aussi pour ces passages très chaleureux.
Excellente soirée à tous

Lynn

8:34 PM  
Blogger Cergie said...

J'aurais aimé monter jusqu'à la mer du nord.
Je n'aurai pas le temps.
Oui, j'aurais aimé !

12:18 PM  
Blogger lillytwill said...

lynn ya lynn enfin l'océan me lacha ,je pris mon envol et me voilà parmi vous à nouveau me délectant de mots succulents qui cette fois ci paradoxalement me renvoient de là où je viens ! Tellement bien décrit fidèle à toi même, merci ;-)

lilly de retour

8:21 PM  
Blogger l'élogieuse des mots said...

J'aimerais bien y être.. voilà, je ferme les yeux, je pense à ton texte, je me concentre.. je me sens déjà bien.. merci pour ces rayons de soleil..

4:21 AM  
Blogger angelus said...

salut lynn, un bref coucou chez toi: "coucou",
le soleil brille au dessus de ma tête, il est super clément avec moi, je savoure chaque instant avec un plaisir enfantin.
merci d'être passée sur mon blog.

3:25 PM  
Blogger Imparfait présent said...

Ces jours derniers il a fini par régner en montagne l'infinie douceur d'un été indien. De ces périodes de fin d'été ou la lumière est magique. D'un sommet, on peut en voir 200 autres. Il n'y a plus ce voile brumeux qui s'installe en plein été à cause des fortes chaleurs.
C'est un instant magique et pourtant, quelques jours auparavant il faisait 0 degrés à 200 mètres.
Va comprendre!

6:59 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Cergie> Idem. En plus, ici, il n'arrête de pleuvoir.

Lilly> Cela fait un bail ya lilly:))...Mais où étais-tu donc passée?:)) Un plaisir de te savoir de retour.

Rhéa> Merci aussi pour ce passage chaleureux

Angelus> Oh la chance...Le soleil se fait de plus en plus rare ici. Ramène le avec toi dans tes bagages.

Imparfait présent> J'ai compris ...Quel plaisir de te lire et de te savoir de retour.

Excellente journée à tous et je vous remercie pour l'échange.

2:33 PM  
Blogger angelus said...

je pars a la plage et je te ramène une bouteille pleine de soleil et de sable fin!!

1:25 PM  
Blogger lynn said...

Angelus,

Merci, mais là, pas besoin: le soleil est de retour. Pourvu que cela dure:)))

9:22 AM  
Anonymous ML said...

MAIL
M comme aime
A comme c'est bon !
I comme ici comme là-bas
L comme elle il n y en a pas

ML...comme LM

1:36 PM  
Blogger crucivore said...

Joli texte et fine description d'une ambiance pleine d'attentes et de mystère.
Encore une fois merci Lynn.

10:55 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Ml> Joliment formulé, et tu te disais "non poète"!!!
Que dis-je: tu jongles avec les mots.

Cher Cruci> Touchée par ce passage et ce commentaire.

Merci à tous pour votre fidélité et agréable journée

6:59 AM  
Anonymous yoyostereo™ said...

avec toi c'est toujours les vacances !!!!

10:13 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Yoyo,
Et pourtant, je t'assure que je ne suis plus en vacances:)))...
Bonne journée

10:28 AM  
Blogger angelus said...

salut lynn, je passe en coup de vent pour te faire un petit coucou, et pour te relire encore une fois a+

12:42 PM  
Blogger Titif said...

@Lynn

Je t'ai laissé un petit coucou sur le blog de all seeing eye, je t'en laisse un autre sur ton propre espace.

En attendant ton prochain billet, bisou:)

3:58 PM  
Blogger Titif said...

C'est encore moi:) je viens de voir sur le blog d'angelus que tu demandes mon email, prière de contacter Bishara.

4:01 PM  
Blogger lynn said...

Bonsoir,

Angelus> Merci, je te fais aussi un petit coucou.
J'espère que tu n'es plus en vacance?:)))


Titif> Alors là, c'est la grande surprise pour moi: enfin, tu te lances : enfin, je pourrai te lire dans ton espace.
Pour le Mail, c'est déjà fait et sache que j'attends depuis: voilà plus d'une année...:)))

Excellente soirée

8:18 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home