lundi, septembre 11, 2006

Entre nous...


Entre deux mondes…Entre le silence et le bruit, entre deux pensées qui s’entrechoquent entre elles à la recherche de la vérité ou des vérités. Entre un monde aux lueurs bleues nuancées et un autre aux couleurs du sable qui effleure notre imagination. Entre une sensation de se sentir ludion, et l’autre de se dire au fond de soi que tout est sous notre contrôle.

Mais peut-on contrôler les émotions, peut-on les cerner, les encercler, les limiter ? Toujours cette peur de ce dire que l’on est dépassé par elles, surpris par elles ? Toujours ce besoin de faire des voyages entre deux mondes qui se complètent et où on se retrouve encore plus riche en personnalité qu’au départ.Entre un monde sans bruit, où les gestes sont quasi-absent et un monde où les gestes abondent et se développent : une gestuelle à la méditerranéenne aussi spontanée que surprenante, aussi belle qui entre dans une sorte de jeu de danse, de jeu de charme, de jeu de séduction.

Une délicate grâce féline, un ravissement de sortilège avec un soupçon d’élégance, avec un agrément de délice qui grise .Sortilèges d’appas qui attirent et qui vous met sous son joug, non sans que vous sentiez sous l’enchantement du geste.

Le geste, une sorte de zeste de beauté qui s’enfuit dans la conscience et l’inconscience qui vous marque. Volontairement, les mots les plus insolites vous viennent à l’esprit. Le geste lui-même est parfois insolite, on ne lui trouve aucun synonyme pour l’expliquer.Le geste littéraire, la marque littéraire de chaque personne, sa signature littéraire est unique. Chaque personne saisit de cette sorte de fièvre d’écriture, qu’elle soit de création intellectuelle imaginative, ou émanant de subconscient, tout s’amalgame dans cette marche créative.

Le geste poinçonne la mémoire et se jette dans ses filets. Il n’échappe point à sa volonté. Il bâtit, construit laborieusement un acte verbal inventé, ou revisité pour mieux innover et inventer.

Le geste littéraire aboutit au texte qui fournit aux lecteurs des moyens pour puiser dans les phrases à la recherche de la réflexion ou à la recherche d’eux même.Le geste continue à être un outil formidable d’apprentissage : apprendre sur soi, et sur les autres.

Lynn………… Entre nous à la poursuite du geste

26 Comments:

Blogger Cergie said...

Bonjour, Lynn.
Entre deux, in between, cela me plait.
C'est tout à fait moi.

Et cela me donne l'occasion de te livrer mon premier souvenir, le tout premier d'être conscient, je voulais te le dire et tu me tends la perche.
Mon premier souvenir est entre deux mondes: j'avais deux ans, j'étais sur le bateau qui nous ramenait du vietnam, à l'amarre, en Egypte je pense, et j'entendais par le hublot de la cabine les bruits du port.
Donc mon premier, tout premier souvenir est un souvenir de voyage entre deux mondes et surtout en ce qui te concerne, un souvenir sur la méditerranée.

8:11 AM  
Blogger lynn said...

Cergie,

Merci de partager ce premier souvenir.
Tu me tends aussi la perche: je garde tout aussi un impressionnant et doux souvenir de la mer.
Le mouvement des vagues, le "parfum de la mer"....

Excellente journée

8:21 AM  
Blogger Imparfait présent said...

C'est un très beau texte.
Et je me permettrai d'ajouter que oui il y a ce geste, entre deux.
Et, parfois, souvent peut-être, au-delà du geste il y a se sentiment de s'être donné un peu à chaque fois qu'on le "comet" ce geste.

8:50 AM  
Blogger lynn said...

Imparfait présent,

Tout à fait, il y'a le don de soi un peu avec ce geste. Il y'a aussi le partage.

J'espère que la petite princesse va bien ainsi que sa maman.
Merveilleux moment de bonheur que tu vis...
Encore une fois: toutes mes félicitations.

9:15 AM  
Anonymous Yasmine said...

Lynn

Que puis-je ajouter à ce qui à été dis? Un pont de mots bati entre beauté verbale et douceur sémantique pour une image entre réalité et rêves!

Trop beau !

11:44 AM  
Blogger Titif said...

Très belle description de ce qui peut être souvent pris à la lègère : LE GESTE.

Merci pour le partage.

4:19 PM  
Blogger lynn said...

Bonsoir,

Yasmine> J'attends toujours une nouvelle "publication"...
Merci pour tes si gentils mots.

Titif> Tu sais, savoir que tu possèdes un blog: c'est déjà en soi une bonne nouvelle.
J'ai oublié juste un fait important à mes yeux: surtout bienvenue dans cet espace.

Excellente soirée et merci pour vos passages

5:59 PM  
Blogger lillytwill said...

C'est la deuxième fois que je suis surprise par le rapprochement entre nos deux posts ( souvent postés au même moment presuqe" c'est croire que notre "geste" à une volonté similaire et que nous nous rejoignons dans ce que j'apelle " la rosace d'esprit" (titre de mon nouveau post) !
Je me répète encore mais la valse la valse toujours la valse , lynn virtuose des mots :))

12:14 AM  
Blogger angelus said...

salut lynn, très beau texte,
les émotions sont la chose la plus difficile a maîtriser et a comprendre, du moins pour certaines personnes.
je me retrouve dans tes lignes, je retrouve ma façon d'être, je me sent moins seul grâce a toi.

p.s: pour le mail de titif, je vais te l'envoyer dans la semaine parce que g pas u le temps
a+ et encore merci.

11:27 AM  
Anonymous Photoeil said...

Dans é[mot]ion, la petite séquence de trois lettres "mot" se trouve intercalée dans une suite liquide et fluide faite de voyelles sonores...
En conséquence de cela, les mots seront toujours en deçà de nos émotions...le mot est pris au piège de quelque chose qui le borde et le dépasse...!
Quant au geste, puisque tu évoques la dimension littéraire, alors il ne faut pas oublier que chacun de nous construit à travers ses créations son mythe personnel: SA geste...(au féminin)...
Photoeil

12:20 PM  
Anonymous maboul said...

Juste ce lien :
http://ruinescirculaires.free.fr/index.php?2006/07/26/265-xxxx

12:53 PM  
Anonymous yoyostereo™ said...

une lynn bleue en somme…
bises

6:27 PM  
Blogger crucivore said...

Communion entre deux esprits fins, expression douce et calme pour le premier, labeur de fourmi et dance de cigale pour le deuxième.
crucy..."bouche-baie" . Que c'est reposant la mer !!!!!!

2:24 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Lilly> Tu as tout à fait raison, et dire qu'on n'a pas évoqué ce sujet.
Je suis passée te lire hier: je te félicite pour ton texte.

Angelus> Je pense que l'émotion est difficile à passer pour tout écrivain.
Quand ce dernier arrive à capter notre attention: on se trouve "emporté" par les mots, voire séduit.
Pour Titif, je compte sur toi: c'est gentil de ta part.

Photoeil> Tout d'abord, bienvenue dans cet espace et merci de partager l'analyse de la séquence.

Maboul> Merci pour le lien et heureuse de vous lire.

Yoyo> coucou: je confirme pour le bleue:)))...Une couleur qui a mes yeux représente beaucoup de choses...

Cruci> La mer, c’est reposant. A mes yeux, c’est un espace où on se ressource.

Merci à tous pour votre fidélité. Je vous souhaite une agréable journée.

Lynn...hôtesse d'accueil

6:52 AM  
Blogger J-Julie said...

De moi un peu en retard...
Je ne savais pas trop ou mènerait le texte mais la fin a été une agréable surprise, terre à terre et appaisante. Merci d'être avec nous!

4:37 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

J-julie> Quelle bonne surprise de te lire dans cet espace. Donc, la formule habituelle s'impose: bienvenue ou si tu veux encore mieux: tapis rouge.
Tu n'es en retard... Sache que c'est moi qui te remercie d'être passée par ici.

Agréable journée

8:16 AM  
Blogger angelus said...

salut lynn, c juste pour te faire un gros coucou....donc: COUCOU;)

1:30 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Angelus> idem, je te fais un Grand et un gros Coucou:)

4:04 PM  
Blogger Cergie said...

Bien sur, écrire apprends sur soi même et permet d'affirmer ses pensées en les mettant au clair, mais j'ai remarqué pour mon cas, et pour d'

7:02 PM  
Blogger Cergie said...

J'ai réussi je ne sais comment à poster dans la même minute 5 x mon commentaire inachevé !
Je compte sur toi pour faire le ménage, cela fait désordre !

Bien sur, écrire apprends sur soi même et permet d'affirmer ses pensées en les mettant au clair, mais j'ai remarqué pour mon cas, et pour d'...
...autres que le phrasé de la phrase écrite de chacun correspondait à celui de sa langue parlée. j'ai par exemple des phrases assez syncopées.

Voilà, Lynn, bonne soirée.
Et bonne fin de week end.

7:12 PM  
Blogger Reflex said...

Il est toujours interessant de fouiller dans ses propres entrailles pour ressortir des choses qui nous aprennent sur nous memes.

Certaines emotions, je le pense ainsi, sont deja controlees par notre entourage... de differentes facons selon l'endroit, l'hemisphere, etc...

Le geste, tres interessant et a la fois heteroclite.

(Dans la capitale de l'empire (Etats Unis), pour la photo.)

(dsl pour les accents, clavier "us")

5:56 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Cergie> le ménage est fait suite à ta demande...:))
Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'écrire permet d'affirmer ses pensées. Ecrire, c'est aussi un peu se livrer à travers une émotion, un ressenti.....C'est une aventure, un beau voyage avec le mot, le verbe et surtout avec soi.
Très heureuse de te relire une nouvelle fois.

Reflex> Bienvenue dans cet espace: j'adore le travail que tu fais et surtout je suis obnubilée presque toujours par la même question: où est prise la photo?.
Pour l’écriture, c'est à coup sûr que c'est une quête de soi de l'intérieur. L'émotion ne peut toujours pas être sous contrôle, certes.

Excellente et merveilleuse semaine à tous.

7:15 AM  
Anonymous sonia said...

Quelques instants volés pour venir à te lire... très beau texte, oui les émotions sont parfois difficiles à retransmettre et puis parfois elles nous emportent et l'écriture devient simple, se laisser bercer, porter... alors on ne maîtrise plus rien, les mots viennent, des mots que l'on n'a pas choisi, qui se sont choisis d'eux-même, ils s'alignent un à un portés par une émotion, un ressenti...
A bientôt, désolé de ma longue absence, encore quelques temps et je serais plus assidue...

9:08 AM  
Blogger lynn said...

Sonia,
Je sais que tu es très débordée ces derniers temps.
Oui, je partage avec toi que l'émotion l'emporte par moment et qu'il plus facile dans ces moments d'écrire.

Ravie de lire ton commentaire.
Excellente journée

12:49 PM  
Anonymous yoyostereo™ said...

je le relis mais j'aime toujours ce texte…

9:19 PM  
Blogger lynn said...

Yoyo,

C'est un plaisir pour moi que de relire un nouveau commentaire de toi.

Bonne journée

7:06 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home