lundi, octobre 02, 2006

Escale sur une plage...


Escale sur une plage, sur une page…

Seulement, écrire et offrir des bribes de rêves
Un souffle de mots aux cadences d’une poésie
Aux rythmes dansant, au fil de l’eau, au fil du temps
Aux rythmes d’une étreinte fine, emprise sous le charme
D’une douce mélodie voluptueuse débridée
Simplement, des émotions habillées de mots
Narrant des instants, figeant le temps dans un écrit
Où le rêve scintille entre les lignes
Multiples tentatives en quête d’harmonie
Flânerie tonifiante et paisible le temps d’un songe.

Lynn

26 Comments:

Blogger Cergie said...

Bonjour lynn, contente que tu sois revenue. Je ne savais pas que tu étais enrhumée.
Très vite à première vue, je vois bien en lisant ton message d'aujourd'hui le roulement des vagues.
La coupure au milieu de la phrase aide à cet impression d'aller et retour perpétueL
Je reviendrai le lire plus tard d'une façon plus approfondie.

Bonne journée à toi.

8:13 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour Cergie,

Très heureuse de te relire.Désolée pour cette longue absence.

Bravo pour le roulement des vagues:je voulais donner cette impression là.
Très touchée par ton constat.

Agréable journée à toi

8:17 AM  
Blogger Cergie said...

Oui, même s'il n'y a pas de virgule, les portions de phrases les associations de mots font que la phrase est rythmée.
J'aime bien quand tu écris ainsi: pas un texte trop long, des phrases courtes, ainsi il est plus fort.

8:27 AM  
Blogger lynn said...

Cergie,

Merci pour ce commentaire si chaleureux.
J'affectionne particulièrement les textes courts. J'ai l'impression avec des phrases courtes qu'on laisse plus de marge à l'imagination du lecteur.

8:50 AM  
Blogger Reflex said...

J'aime bien le rythme, ton texte se lit d'un trait :) On s'y croirait faisant escale dans une crique tranquille, avec le son des vagues.

10:11 AM  
Blogger Titif said...

Bonjour
De la beauté couchée sur une page, des vague rythmées se renouvelant au large d'une plage unique, plage lynnéenne:)

11:50 AM  
Blogger Imparfait présent said...

Comme une sensation d'apaisement en accostant ici...

5:03 PM  
Anonymous verluisant said...

l'écriture est une flânerie tonifiante ke je déguste à qchaque fois ke je le peux,merci pr ces ces mots enrobés de sensations.

5:34 PM  
Blogger lynn said...

Bonsoir,

Reflexe> pour le son des vagues, la mer, une de tes photos serait la bienvenue là:))Un peu de couleur donnerait un autre charme à mon espace:))
Merci pour ce chaleureux passage.

Titif> Quel commentaire! Très touchée.
Dis ma grande: la magicienne des mots, je pense que c'est un titre qui te sied à merveille.

Imparfait présent> Te voir accoster sur cette page est un plaisir.

Verluisant> contente de te lire à nouveau, je sais que tu dois être un peu prise.
Merci pour ce commentaire enrobé de douceur.

Je vous remercie pour votre escale sur cette page

5:50 PM  
Anonymous too banal said...

Quoi de mieux que cette invitation à jeter l'encre sur la p(l)age chargée de l'écume du rivage...
Et qu'à chaque virage de la phrase nos yeux ponctuent le paysage...
too banal

9:52 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Too banal> Bravo pour p (l) age, tu as l'art d'aller chercher dans le détail.
Merci pour ton passage

Agréable journée

9:08 AM  
Anonymous yoyostereo™ said...

:-) une fois de plus!!! tu est une artiste paysagiste!!!

5:01 PM  
Blogger lillytwill said...

des mots, du français , une danse, une autre chorégraphie, envoutante, captivante, d'un seul trait elle se lit et on y adhère! merci!
ps: j'espère que tu vas mieux!

1:49 AM  
Blogger Vertige said...

Magnifique, un baume sur le coeur

2:01 AM  
Blogger mademoiselle P said...

des émotions? moi je les utilise toutes et toujours nues jusqu'à ce que la douleur ou le plaisir me disent de me reposer parmi les songes de souvenirs

3:22 AM  
Blogger mademoiselle P said...

(je viens de faire un lien vers ton blog.. j'ai pas demande ton permission...)

3:23 AM  
Anonymous Bluesman said...

سلام
بلوزمان داز من هنا

5:16 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Yoyo> Artiste! Non: je n'ai pas fait comme toi une école d'art...:)), j'aime juste les mots, écrire et partager.
Emue par ton commentaire.


Lilly> C'est le but: faire danser les mots, les faire voltiger: mes textes sont juste des tentatives, sans plus.
Coté santé, je me porte beaucoup mieux.

Vertige> Bienvenue dans cet espace, heureuse de te compter parmi nous.
Merci pour ce passage si chaleureux.

Mademoiselle P> Quel honneur pour moi que de te relire dans cet espace: Tes espaces, tes photos regorgent d'émotions, on voyage avec tes mots. D'ailleurs je vais souvent relire tes archives. Je te félicite aussi pour l'excellent travail que tu fais.
Pour le lien: je suis très flattée de faire partie des blogs que tu visites.
Donc, pas besoin de ma permission!
Je dois avouer aussi que ma page a été mise en ligne par un ami (que je remercie au passage). Je ne m’y connais pas trop. Je dois pouvoir arriver à mettre en linge mes blogs favoris, certainement tu en fais partie, ainsi que Reflex et d'autres amis.
C'est un réel plaisir pour moi que de pouvoir naviguer sur des espaces si enrichissants.


Bluesman> Merci pour ce passage, ces derniers temps , je n'ai pas eu trop le temps de laisser des commentaires chez toi, il faut que je me rattrape au plus vite.


Excellente journée à tous.
Merci

10:10 AM  
Blogger Cergie said...

Ne te fais pas de souci, lynn, juste je suis un peu fatiguée de cette image ridicule.
Je l'avais choisie car mon premier blog s'appelle "jardin de marguerite", marguerite c'est aussi mon deuxième prénom et celui de ma grand mère qui était une merveilleuse jardinière.
J'en ai assez donc de cette image de moi, et aussi j'ai besoin de prendre du recul.
J'ai beaucoup ouvert mon coeur, et il n'est pas toujours de tout repos de le faire. C'est très douloureux.
Je vais me comporter (si je le peux) différemment à l'avenir.
Je t'embrasse, ma chère amie du sud.

11:26 AM  
Blogger lynn said...

Cergie,

Là, je comprends mieux, j'ai cru comprendre que tu quittais ton espace pour toujours.
Je comprends aussi que par tes écrits, tu t'investis, tu te "dévoiles" de plus en plus à tes lecteurs tous les jours.
Le rapport que tu entretiens avec l'écriture est entre autre le souci faire passer un ressenti, le partager, d'autant plus que associes toujours une note en couleurs à tes textes. Cela donne encore plus de charme à ton blog.
Une double culture avec deux textes écrits en deux langues, je trouve ton travail merveilleux.
Donc, prends tout temps pour te reposer et reviens nous.
Je compte sur toi chère amie.

11:35 AM  
Anonymous bruno said...

.. vous vous faites rèver, petite reine de la prose, du rythme des mots...
Cela ne fait rien, vos retours valent largement vos absences, nos attentes..

10:01 PM  
Blogger angelus said...

merci, lynn, pour ces bribes de reves, tres beau texe.

12:57 PM  
Blogger lynn said...

Bonsoir,

Bruno> Bienvenue dans cet espace. Je suis flattée par vos mots, par votre commentaire si chaleureux et si gentil...Je ne sais quoi répondre à tant de gentillesse...
A vrai dire, ces derniers temps, j'étais trop prise par mon travail et de ce fait cet espace se trouve alimenté à rythme plus lent: je m'en excuse auprès mes lecteurs.
Sachez, Bruno, que je suis très heureuse de vous compter parmi nous.

Angelus> Je te remercie en retour pour ton passage et ton commentaire.

Excellent week end à tous

6:31 PM  
Blogger Delphinium said...

Bonjour
Je viens d'accoster sur votre plage et c'est une impression d'apaisement profond qui me saisit ici, c'est beau. Et on a tous besoin de beauté et de calmen. Merci pour cette sensation de douces vagues qui roulent sur le monde.

7:04 PM  
Blogger lynn said...

Delphinium> Bienvenue parmi nous.
Merci pour votre commentaire et surtout de prendre le temps de vous arrêter ici.

1:04 PM  
Blogger Reflex said...

Dis-moi si une photo te plairait :)

12:23 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home