mercredi, novembre 22, 2006

Mystère et grâce d'un soir


Une petite balade, avec la mer et les mots
Sous les murmures des sons …
Dans la torpeur de la nuit
Des joies renversantes allègent l’air
Murmures étincelants d’étoiles
Une petite escapade dans le temps
Sur des dunes de sables
Ocres et dorées,
Bourlinguer,
Perdre pied, se retrouver
Déplacer son regard
Savourer cette fraîcheur
Onduler sous le souffle du vent
Avec les persiennes du temps.

Voyager, c’est un peu déplacer son regard, se réserver une opportunité pour aller à la rencontre de l’autre.
Prendre pied dans un univers autre, voir, différent de celui qui nous est familier. Pour apprécier l’escale, il faut savoir garder une certaine « fraîcheur » dans le regard.

Lynn

30 Comments:

Blogger Cergie said...

Oh ! Lynn !
Comme ton blog est beau !
Il est tout illuminé par ces jolies photos !!!
(Tu nous fais une sorte de cadeau de Noël)
Ainsi, il sera plus facile de s'y retrouver dans les différents textes que tu as écrit
J'aime beaucoup en particuliers cette photo toute dorée, ou bronze plutôt, avec ce ponton comme un tremplin vers l'infini; elle est à l'image de l'automne

Je reviendrai plus tard pour le texte, tu sais que le soir ma tête ne vaut rien et je veux avoir les idées fraîche pour lire

8:01 PM  
Blogger Imparfait présent said...

Oui, c'est ça, une fraîcheur dans le regard.
Garder son regard d'enfant. Se dire en permanence qu'il nous reste encore tout à voir et que ce que l'on a vu n'est pas grand chose.
Qu'il nous reste beaucoup à apprendre aussi.
Bravo pour ta sagesse et merci pour ce moment de réflexion.

9:48 PM  
Anonymous soulef said...

Je découvre ce blog grâcieux et limpide joliment illustré , je vais avoir du plaisir à tout parcourir...

9:51 PM  
Blogger Nina louVe said...

Lynn, est-ce normal quand on visite "Ka dans Ma Roquinerie" qu'il y ait là des pops ups avalant tout le texte ?

1:06 PM  
Anonymous Fabrice said...

Quelle symphonie, quelle grâce, quelle élégance.
Mon passage en Méditerranée ce jour me fait oublier ce gris du ciel qui me mine le moral.
Merci ma chère Lynn pour ton sable chaud et ton partage si naturel

1:07 PM  
Blogger Cergie said...

En fait, tu nous entraines dans une jolie danse, tu nous fait bouger sous le rythme de tes mots: "renversante", "escapade", "bourlinguer", "perdre pied", "ONDULER", "déplacer"...
Tu nous mènes par le bout de tes phrases au bout de la jetée !

PLOUF !

Comme ça rafraichit !

2:43 PM  
Blogger Mile Stones said...

Quoique j'aie honte, je te dis "WOW!". C'est sublime!
Loin, bien loin; via via via:là-fora, longe de cá.
Dieu de la voyage, ou déesse, je t'implore, emportes-moi loin de tout ça! Traga-me para além deste horizonte ainsi que tout ce qui est si moche tout autour de moi! Já! Já!

5:52 PM  
Blogger Luna said...

tes photos sont toujours splendide et tu as vraiment une très belle plume...
et voyager c'est magique!

6:40 PM  
Blogger lynn said...

Bonsoir ,

Ma chère Amie> Cela fait plus « vivant ». Je préfère aussi, de la couleur et de la lumière rendent l'espace moins austère.

Imparfait présent> Ce regard d'enfant qu'on garde est tellement beau, mais tellement fragile. Il faut savoir préserver la fraîcheur dans ce regard pour pouvoir s'émerveiller sans être aveuglé.

Soulef> Très heureuse de vous accueillir et surtout bienvenue parmi nous.

Nina>Je pense que c'est anormal, je me pose toujours la même question quand je passe par ma roquinerie. Je ne trouve pas d'explication.

Mon cher Fabrice> C'est réciproque: ton espace est très chaleureux par tes textes. L'enfant au piano a quelque chose de particulier...J'ai tout simplement adoré naviguer sur "quelques notes au piano et sans violon".

Chère Cergie> Pour moi, voyager, c'est un peu tout cela réunit. On perd pied, on ondule....Ton plouf est bien réel, c'est la sensation que j'ai quand je plonge dans la culture de l'autre. Il faut savoir se laisser envahir par les sons, par les paysages....

Mile>Wow, j'ai adoré lire ton commentaire, et cette imploration. Le voyage est "libérateur et salvateur ".

Luna> Très touchée, merci pour ce si gentil commentaire.
Profite bien de ton voyage, j'espère qu'il fait beau.

Merci à tous pour vos si chaleureux et gentils commentaires.

Excellente soirée

9:04 PM  
Anonymous yoyostereo™ said...

quand j'ai envi de vacances, je viens ici…

11:07 PM  
Anonymous Bluesman said...

سلام
بالفعل لين
الكل في النظرة فهي تنقل ما لا يقوله الفم

2:29 AM  
Blogger Delphinium said...

Bonjour Lynn. Votre blog s'illumine. Je n'arrive pas à mettre des mots sur ce que je ressens ce matin en vous lisant. Quelqu'un qui m'est très proche est parti cette nuit rejoindre les étoiles, pour le dernier grand voyage. Vous lire ce matin, c'est un peu perdre pied. J'espère que tout là-haut, après le grand voyage, il pourra se reposer près d'une étoile et onduler au souffle du vent...

9:10 AM  
Anonymous Onassis said...

C'est merveilleux !!

3:27 PM  
Blogger crucivore said...

Très belle photo que tu rapporte avec des mots justes et une poésie certaine.

5:45 PM  
Anonymous tigwenn said...

Bonjour Lynn,
On voyage toujours autant dans ce petit coin de la méditerranée!
Désolée pour mon absence ces derniers temps
Un peu de flemme en ce moment!
Bisous et très bonne journée

9:43 AM  
Anonymous bruno said...

.. c'est mots, c'est photo, c'est beau.
Et ces cotes qui sont à la fois bleues de méditerranée et de dunes atlantiques ..
Ton coffre est plein de souvenirs, boulingueuse ? ; )

10:15 AM  
Blogger angelus said...

Ce texte est merveilleux, tu décris les choses d’une justesse qu’on a l’impression, en les lisant, d’être tt simplement touché par la grâce.
Tu nous touche lynn, tes mots, nous portent et nous font voyager.
Tu c moi, mon prochain voyage sera pour elle, vers elle, en espérant qu’elle aura un regard autre envers moi.

Ps : la photo est sublime elle rajoute beaucoup au txt,
Merci lynn,

1:29 PM  
Anonymous Yasmine said...

Bonjour ma Chérie
je suis plus tranquille maintenant lorsque j'ai vu ton texte))) donc tout va bien et je suis contente!
Pour ton blog, je n'ai pas grand chose à ajouter , nos amis ont tout dit: il est magnifique,, les photos sont si révélateurs! bravo pour ton choix!
Coté texte , c'est une pure merveille!quelle élégance dans tes mots!
bravo

3:53 PM  
Blogger RAT said...

salut lynn
lire ce ke tu as ecrit c le sentiment de l'allegria totale.
merci

12:13 AM  
Anonymous namfa said...

On change de regard à chaque voyage et tout devient partage. Le jour du retour, on n'a plus le même âge. On se défait de nos bagages et on ressasse les images qui nous font rêves à tous ces paysages qui étaient tout sauf des mirages.
LYNN, que tu es sage!!!

1:23 AM  
Blogger lynn said...

Bonjour,

Yoyo> La réciproque est vraie pour ton site...

Bluesman> En si peu de mots, tu résumes cette sensation, et au delà des mots, dans le regard se transmettent beaucoup de choses...

Delphe> Toutes mes condoléances. J'imagine que cela doit être dur pour vous. J'espère que cette personne repose près d'une étoile...

Onassis> Touchée, je te remercie.

Douiri> Bienvenue parmi nous dans cet espace, je te remercie pour ton commentaire.

Tigwenn> Merci pour ce si gentil commentaire. Sache que moi aussi, je m'excuse pour cette longue absence.
Gros bisous à toute la famille.

Bruno> Bourlingueuse, je suis: j'avoue:)))
Le voyage, la différence, le partage sont autant d'éléments et facteurs d'enrichissements culturels et humains des personnes.

Angelus> Je te remercie pour ton si chaleureux commentaire. Je constate qu'il a du nouveau sur ton site .Je passerai.

Yasmine> Dis ma grande, tu ne reçois jamais mes mails:)))...J'attends toujours que tu publies sur ton blog tes textes.
Gros bisous à toute la famille.

Rat> Très heureuse de ton passage,je te remercie pour tes si gentils mots.

Namfa>Et oui, le partage est à la base de tout voyage, il apporte un plus qu'on apprécie lors de différents escales. Merci pour ton arrêt ici et merci pour ton si chaleureux commentaire.

Merci pour ces différentes escales. Ces derniers temps, je manquais de temps pour naviguer sur les espaces où j’aime, le temps d'une lecture, voyager avec les mots. Je me faisais un peu rare. Ce n'est que partie remise.

Excellente journée à tous

8:11 AM  
Blogger Vertige said...

Voyager... C'est exactement ce que je ressent. Tu permet que je te cite sur mon blog de voyage naissant???

7:12 PM  
Blogger lynn said...

Bonsoir,
Vertige> Bien sûr, je suis très honorée. Je te remercie d'avance.
Excellente soirée

7:32 PM  
Anonymous objectif-plume said...

c'est vraiment très beau

6:53 PM  
Blogger lynn said...

Merci Ricardo à la fois pour le passage et ce gentil message.

Excellente soirée

6:39 PM  
Anonymous bernard said...

j'aime lire ce blog
les textes sont beaux
bravo

4:44 PM  
Anonymous Malaïka said...

Bonsoir Lynn,

Encore une fois je suis éblouie par les mots que vous nous offrez. J'ai l'impression que ce texte c'est un copié collé de mon coeur et de mes impressions sur la richesse de l'altérité, améliorés de mots sublimes. Quelle plume ! Et la photo est magnifique. Elle est de vous ? Bravissimo et bonne continuation. Votre blog est un coup de coeur j'y reviendrai sans me forcer.
Bien à vous
Malaïka

7:51 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour,
Bernard> je te remercie pour ton commentaire. Merci pour tes encouragements.

Malaïka> Très heureuse de constater que ce texte vous plaise.
Quand un de mes textes touche une personne cela me touche aussi.
Cet espace est le votre.
Pour la photo, elle est une sorte d'écho au texte, mais elle n'est pas de moi.

Excellente semaine à tous.
Lynn

8:44 AM  
Anonymous Tristan said...

Lynn,
Décidément je préfère vraiment quand tu ne rimes pas trop. Il y a une légèreté dans tes mots qui est très différente. Je trouve que le carcan de la rime et du vers te durcit le langage, ou l'allourdit, je ne sais pas. Alors que ce texte est léger et doux à lire. En fait, tu me donnes l'impression d'avoir besoin de liberté pour être toi-même et donc juste dans ta poésie et en même temps on dirait que tu veux faire l'effort de rythmer ta poésie avec des rimes et des vers ou des quatrains ou je ne sais quoi (j'y connais pas grand chose). Mon sentiment, c'est qu'il faudrait que tu assumes ta liberté d'écrire, elle te va mieux. Mais ce n'est que mon sentiment.
A bientôt
Tristan

11:21 PM  
Blogger lynn said...

Bonjour Tristan,

Merci pour cette générosité que tu exprimes dans ce commentaire.
J'aime un peu varier dans les tons et les rythmes d'un texte...

Certains textes sont plus "légers" que d'autres, j'ai une préférence, un peu comme toi pour celui-ci.
Je te remercie pour ton passage et ce commentaire si riche où tu partages avec moi ta perception de mes textes. Je te souhaite une excellente journée.
Lynn

7:33 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home